USA

1 800 km en Californie

01 October 2018

Ah la Californie, le beau temps, SF, Yosemite et Puppetize Live. Et oui je suis en ici pour une conférence mais au passage j'ai pris quelques jours de congés pour faire un petit road trip. C'est la première fois que je viens dans cette partie du monde. Bon à vrai dire ça n'a pas était facile, j'aime bien me mettre des difficultés. Car, avec mon voyage en Iran j'ai dû faire une demande de Visa, un entretien à l'ambassade, mais finalement tout c'est passé sur des roulettes.

Après une courte nuit à San Francisco, je récupère ma voiture de location et direction le parc National de Yosemite. Car depuis des années je rêve de pouvoir faire les grands parcs des USA. La route pour aller à Yosemite est longue et pas vraiment intéressante, j'enchaine les centres commercial et les fast-foods. Le paysage est désertique, On sent bien la sécheresse, d'ailleurs quelque temps avant mon arrivé le parc était sous les flammes d'un immense incendie.

À l'approche du parc tout change, la route monte, je passe le col et voilà la forêt, tout est vert et j'aperçois au loin Half-Dome. Je suis comme un gamin le jour de Noël qui découvre ces cadeaux! Encore un peu de voiture et je vais pouvoir m'installer au camping "Lower Pines" pour passer deux nuit dans le parc.

La première nuit c'est bien passé, je ne me suis pas fait réveiller par un ours, car il n'est pas rare que des ours se promènent dans les environs attirés par la nourriture. Sinon le programme de la journée, c'est randonnée jusqu'à Nevada Fall en suivant Mist Trail et redescendre par John Muir Trail (environ 12km). Je pense que c'est raisonnable, car le programme initial était 24km de randonnée mais j'ai le décalage horaire dans les dents.

A peine commencé et le spectacle est déjà grandiose! La randonnée n'a aucune difficulté, la montée est douce et régulière. Les kilomètres s'enchainent et j'arrive bientôt à Vernal Falls, le paysage est incroyable, on se sent tout petit dans cette nature préservée. À un moment, j'aperçois un couple entrain de prendre des photos de quelque chose au bord du chemin, un Bobcat (lynx)! C'est complètement fou de ce dire qu'on est que à quelques heures de la Silicon Valley et qu'il est possible de tomber nez à nez avec des animaux sauvages.

Le retour, ce fait par le fameux John Muir Trail (qui se trouve être dans le top 5 des randonnées que j'aimerais faire un jour). D'ici j'ai une vue imprenable sur Nevada Fall, quand tout à coup, un groupe de personne me dit de ne plus faire de bruit car en contre-bas se trouve une ourse avec ces trois oursons. Et effectivement ils sont là entrain de manger tranquillement, j'ai tout le temps de prendre des photos de cet incroyable rencontre.

Après ce super moment, il est temps de rentrer au camping car, il va bientôt faire nuit et le temps se dégrade. Je ne suis pas à l'abri d'une dernière bonne surprise, je croise une famille qui fait le chemin en sens inverse de moi et qui s'arrête net. Il s'avère qu'il y a un ours dans mon dos, j'ai juste le temps de sortir l'appareil photo et de partir rapidement en surveillant l'ours. Quelle journée!

Deuxième et dernier jour à Yosemite. Direction Visalia pour couper la poire en deux sur la route de Los Angeles. Mais en chemin, je pense faire quelques arrêts pour profiter encore un peu de ce petit bout de paradis. Première étape Tunnel View, et quel view! Même si j'ai déjà vu des milliards de photos de cet endroit je n'ai pas pu m'empêcher d'être émerveillé par tant de beauté. Et penser aux premiers explorateurs qui ont découvert cet endroit, ça devait être incroyable.

Étape suivante, Glacier Point View mais malheureusement sur le parcours, le beau temps se dégrade, et arrivé sur place c'est l'apothéose. Impossible de voir à plus de deux mètres avec le brouillard. Tant pis pour moi, mais bon, ça donne une excuse pour devoir revenir.

Toujours sur le trajet je m'arrête à Mariposa Grove, qui se trouve être la zone avec la plus grande concentration de sequoias géant de Yosemite. Et de plus On y retrouve l'un des plus gros séquoias du monde, le fameux Grizzly Giant, vieux d'environ 2000 ans. J'ai de la chance de pouvoir visiter cet endroit, car après 3 ans de travaux, il venait tout juste de rouvrir cette partie du parc au public.

Je quitte Yosemite avec une certaine tristesse, mais avec plein de souvenir dans la tête et ce qui est sûr c'est que je reviendrai ici un jour. Je roule environ 3 heures pour passer la nuit dans la banlieue chic de Visalia. Retour dans le monde civilisé après deux jours en foret, mais j'ai une drôle d'impression, l'impression d'être dans une série américaine, genre "Desperate Housewife". Tout cliché, les pickups, les maisons, j'ai même droit à l'entrainement de basket sur le panier dans la maison d'en face.

Los Angeles

La route entre Visalia est Los Angeles est extrêmement monotone, une fois arrivé je décide de passer l'après midi à Venice Beach. J'aime toute de suite l'ambiance qui se dégage de cette promenade au bord de la mer, tout y est très coloré, on vient ici pour profiter. On fait du vélo, roller, de la musculation, skateboard, yoga, le tout avec style car ici l'apparence est très importante.

Le couché de soleil va bientôt commencer, je reprends la voiture pour me rendre à l'observatoire Griffith, mais malheureusement je tombe dans les bouchons. Le temps passe et une fois arrivé sur place je me rends compte que le point de vue est extrêmement prisé, il est impossible pour moi de me garer et de prendre des photos. Au final je passe 4 heures dans les bouchons pour rien! Ça m'apprendra d'être toujours à l'arrache pour mes sorties photo, ça donne encore une autre excuse pour revenir.

California Highway One

Pour rentrer à San Francisco, le plan est simple, je vais suivre la mythique "California Highway One" . Ma première étape est Malibu, je m'attendais pas du tout à ça! Même si certaines maisons sont vraiment luxueuses, la nature à encore ça place ici, dans le petit "State Park". On y retrouve une pléthore d'oiseaux profite de la baie protégée pour se reposer pour le plus grand plaisir des photographes.

Sur la route, la faim commence à se faire sentir, je m'arrête donc à Santa Barbara. Je commence a en avoir peu marre des fast food, donc je consulte mon guide du Routard et je trouve une petite crêperie bretonne. Mais pas de chance j'arrive trop tard ils vont fermer, pas grave je me rattrape sur un burger de chez Kyle's Burger, pour moi c'est le meilleur burger de tout mon road trip.

Même s'il me reste encore pas mal de route, je prends le temps de flâner dans les rues de Santa Barbara. Je tombe sous le charme de cette petite ville tranquille tout en couleur, on est loin de l'agitation de Los Angeles.

Finalement après 7 heures de voiture, j'arrive à mon point de chute, Morro bay, je me dépêche, car le couché de soleil va bientôt commencer. J'arrive juste à temps, je peux faire quelques photos du "Morro Rock" et d'observer les loutres et les lions de mer qui se repose dans la baie.

Deuxièmes jours sur la California Highway One, Sur le chemin je m'arrête prendre un bon petit déjeuner pour attaquer cette dernière journée de voiture. La route est beaucoup intéressante sur cette partie, Je longe le litoral de la côte Pacifique pour arriver jusqu'à Elephant Seal Vista Point. Très bon spot pour l'observation des éléphants de mer, ils ne sont qu'à quelques mètres du chemin, c'est marrant de les voir se battre pour un petit bout de plage.

Entre Morro Bay et San Francisco se trouve une micro région "Big Sur". Je pensais que ça aller être le point culminant de ce trajet en voiture sur la California Highway One, mais Je suis un peu déçu. La plupart des chemins de randonnée sont fermée, donc il ne reste que le chemin principal pour voir la casquade McWay. En gros donc en 20 min la visite puis retour à la voiture.

San Francisco

Me voila enfin à San Francisco, il ne me reste que peu de temps, car j'ai déjà une journée entière pour ma la conférence. Mais je suis motivé, et il en faut car je compte aller voir le Golden Bridge à vélo, et faut dire que SF c'est pas vraiment plat. Mais avant ça je veux aller voir "Lombard Street" ou plus souvent appelé "Zigzag street", de la haut, j'ai une belle vu sur San Francisco. Sur le chemin je croise les emblématiques Tramways dans les rues pentues. L'ambiance est vraiment sympa et décontractée avec encore plein de choses à découvrir.

Pour ma première fois aux USA, je ne suis vraiment pas déçu, ce voyage m'a donné envie de continuer la côte ouest. Car je reste un peu sur ma faim, j'ai surtout fait de la voiture durant mon trajet entre LA et SF. La prochaine fois j'aimerais prendre plus de temps pour mieux visiter et découvrir d'autre merveille que propose ce pays.

Story by

Adrien Beudin

Twitter | Facebook
Share this story